Leïla Slimani, Dans le jardin de l’ogre

Adèle a déchiré le monde. Elle a scié les pieds des meubles, elle a rayé les miroirs. Elle a gâché le goût des choses. Les souvenirs, les promesses, tout cela ne vaut rien. Leur vie est une monnaie de singe.
Leïla Slimani, Dans le jardin de l’ogre